La Lune

Soirée du 14 octobre 2011 :

  • Matériel : Mak. Orion 150/1800 et caméra PLA-M (monochrome)
  • Conditions météo. : rafales de vent, cirrus, température ressentie fraiche
Mer de la Sérénité – Mer des crises

Mer de la Sérénité – Mer des crises

Soirée du 1er mars 2012 :

  • Matériel : Mak. Orion 150/1800, Barlow Televue x2 et caméra i-Nova PLA-C
  • Traitement : Registax 6 (environ 400 images sur 1700)

Région du cratère Walter (132 x 140 km / 4 130 m)

Soirée du 1er avril 2012 :

  • Matériel : Mak. Orion 150/1800, Barlow Televue x2 et caméra i-Nova PLA-C
  • Traitement : AutoStakkert 2.1 et Registax 6 (400-500 images sur 1700)

Clavius (plaine close de 225 km de diamètre)

Platon (plaine close de 100 km de diamètre parsemée de cratères d’environ 2 km de diamètre)

Copernic (formation annulaire de 93 km de diamètre et de 3 760 m de profondeur)

Soirée du 18 février 2013 :

  • Matériel : Newton Orion 200/1000, Barlow Televue X5, camera i-Nova PLA-Mx (noir et blanc) et filtre IR-Pass 680 nm
  • Acquisition : Mosaïque de 5 séquences (exposition : 5 ms, gain : 77 %, 30 à 60 images retenues par séquence)
  • Traitement : AutoStakkert 2.1, Registax 6 et Microsoft ICE (mosaïque)
  • Conditions de prise de vue : difficiles (vent, turbulences)

Remarque : Cette région, le cratère Walter, avait déjà été imagée le 1er mars 2012 (voir plus haut) dans des conditions d’ensoleillement similaires. L’augmentation du diamètre, de la sensibilité de la caméra  et probablement une meilleure mise au point et un meilleur traitement permettent d’obtenir un résultat bien plus intéressant :

Région du cratère Walter

Région du cratère Walter

Soirée du 14 avril 2013 :

  • Matériel : Mak. Orion 150/1800, camera i-Nova PLA-Mx (noir et blanc) et filtre IR-Pass 680 nm
  • Acquisition : Mosaïque de 10 séquences (exposition : 15 ms, gain : 19 %)
  • Traitement : AutoStakkert 2.1, Registax 6 et Microsoft ICE (mosaïque)
Mosaïque de 10 images (Mer des Crises)

Nord-Est de la Lune (Mer des Crises) – Cliquer sur l’image pour la visualiser plein écran

Soirée du 19 juillet 2013 :

  • Matériel : Newton Orion 200/1000, Barlow Televue X5, camera i-Nova PLA-Mx (noir et blanc) et filtre IR-Pass 680 nm
  • Acquisition : Mosaïque de 2 séquences (exposition : 15 ms, gain : 50 %, 900 à 1100 images retenues par séquence)
  • Traitement : AutoStakkert 2.1, Registax 6 et Microsoft ICE (mosaïque)
  • Conditions de prise de vue : difficiles (vent, turbulences car Lune < 20° de hauteur)
Cratère Schiller (179 km diam.)

Cratère Schiller (179 km diam.)

Uranus – Opposition 2011

Nuit du 30 septembre-1er octobre 2011 :

En opposition le 25 septembre (2,85 milliards de km), Uranus, contrairement à Jupiter, n’est pas une cible facile pour un 150mm sur une monture non équipée d’un GOTO, du fait d’un diamètre apparent (3,7″) et d’une magnitude (5,8) relativement faibles.

Au cours des précédentes sorties, mes tentatives pour l’observer s’étaient soldées par des échecs. Je n’avais pas insisté, Jupiter étant bien plus attrayante … Une fois de plus, j’effectue un pointage aux coordonnées en prenant pour référence Jupiter, proche sur l’écliptique.

Cette fois-ci, je parviens enfin à repérer Uranus dans mon oculaire le plus faible (25 mm = x 72). Pas de doute : ce n’est pas une étoile (aspect sphérique et coloration verdâtre). Bien sûr, dans un 150mm aucun satellite n’est visible. Je tente tout de même quelques acquisitions avec ma PLA-C.

Les temps d’expositions n’ont rien de comparable avec Jupiter : de 200 à 500 ms avec un gain à 75%-85%. Je me limite à des séquences de 300 images compositées dans Registax sans autre traitement qu’un alignement RGB.

Uranus 30/09/11, 22h46 TU